Accueil

Hayao Miyazaki

 

Hayao Miyazaki

 

Hayao Miyazaki, est né le 5 Janvier 1941 à Tokyo au Japon, il est un grand dessinateur de manga et un réalisateur de films d'animation japonaise. Il est aussi le cofondateur du Studio Ghilbi (studio de réalisation roduisant des dessins animés.

 

Il est connue de manière internationale grâce notament à la sortie du film d'animation de Princesse Mononké en 1999. Il rencontre un grand succés dans le monde, mais surtout au Japon où certaines de ces créations ont battus des records d'affluence. En Occident, il est considéré comme l’égal de Walt Disney. Les films de Miyazaki sont déstiné a tous, aussi bien les enfants que les adultes. Ce type d'animations permet au jeune public une appropriation plus rapide.

 

 

Pour la réalisation de ces oeuvres, il se réfère à des thèmes centraux tels que la relation entre l'humanité et la nature, l'écologie et la technologie, et la difficulté de rester pacifiste dans un monde de guerre. Les principaux protagonistes de ses films sont très souvent de jeunes filles ou des femmes fortes et indépendantes. De nombreux enfants ou adolescents sont présent dans dans l'histoire. Ils sont caratérisés par leurs naïvetés liés à la découverte de leur environnement, leurs spontanéités, leurs enthousiames et n'ont pas encore acquis la réserve des adultes. Toutefois Miyazaki les fait se confrontés à des situations qui les dépassent et ainsi les poussent à agir en adulte.

Les femmes jouent un rôle important dans ses animations, soit principal, soit majeur. Elles sont à la fois forte et vulnérable, craintive et téméraire. Les personnage féminins sont représentés de touts les âges allant de la petite filles dans "Mon voisin Totoro" à la vieille femme dans "Nausicaä". De plus, ces femmes sont actives, elles travaillent et prennent souvent le rôles des hommes, par exemple dans "Princesse Mononoké" se sont des femmes qui travaillent dans la forge. Comme dans la culture japonaise, le respect des personnes agées est importante, et cela est visible dans les oeuvres de Miyazaki.

Les méchants quand à eux, ont des qualités qui les rendent moralement ambigue, car ils sont représentés comme ayant au fond d'eux de la bonté. Mais cela n'a pas toujours été ainsi, en effet dans les première s animations de Miyazaki, les "méchants" étaient réellement méchants, comme dans "Le Châteu dans le ciel". D'autres films sont remarquable par l'absence de personnages « méchants », comme dans "Mon voisin Totoro". Cependant, comme tout autres personnages, ils sont respectés car leur "méchanceté" est dû au fait qu'ils aient été victimes d'un sort ou d'une incompréhension qui les empêchent d'être bons. Dans certains films, Miyazaki, va faire que ces héros sauvent leurs ennemis de leurs propres méchancetés.

Miyazaki ajoutent, dans tous ces films, un endroit de paix absolue, loin de toute civilisation, calme où seuls les bruits de la nature viennent troubler le silence. La nature est la seule maitresse de ce lieu.

 

 

Malgré son jeune âge (4 ans) lors des bombes nucléaires de Hiroshima et de Nagasaki, Miyazaki reste traumatisé par la bombe atomique comme bon nombres d’artistes et cela se ressent dans ses œuvres. Il fait souvent mention d’armes apocalyptique dans ces oeuvres tels les guerrier géant, anéantissant le monde en « sept jours de feu » dans Nausicäa, où bien la pierre flottante aux pouvoirs dévastateurs et convoité par l’armée dans Le Château dans le ciel.
Miyazaki dénonce également l’inutilité de la violence et la bêtise humaine. Ses personnages montrent qu’il n’y a ni bons ni mauvais coté mais que chaque personnes a des choix à faire. Il dépasse par cela le cliché du gentil contre le méchants.


Voici les quelques films qui vont être présentés:

 


Nausicaä
 : 1984


Laputa, le château dans le ciel : 1986


Mon voisin Totoro : 1992


Princesse Mononoké : 1997


Le voyage de Chihiro : 2001


Le château ambulant : 2004


Ponyo sur la falaise : 2008