Dans cette page :

Formats "natifs et formats "d'échange"

L'extension du nom de fichier

Quand et comment choisir le format d'un fichier ?

Quel format choisir ?

Les formats de fichiers


On appelle format de fichier la façon dont une application code le document quand on l'enregistre.

Formats "natifs" et formats "d'échange"

Il y a deux sortes de format de fichier :

1• Les formats "natifs" ou "propriétaires" de chaque application

Par défaut, une application encode les documents qu'elle fabrique sous une forme qui lui est propre et que les autres applications ne comprennent pas :c'est ce qu'on appelle le format natif ou propriétaire du logiciel.
Conséquence : un document enregistré dans le format natif d'une application n'est pas lisible par une autre application. Par exemple, je ne peux pas ouvrir avec AppleWorks un document enregistré au format Word et inversement.

2• Les formats standards à l'échelle internationale (que nous appellerons ici "formats d'échange" pour simplifer)

Ils permettent d'enregistrer des documents qui pourront être ouverts avec d'autres applications que celle qui a servi à les créer. On utilise des formats d'échange différents pour les documents texte, les images, les sons…

Exemple de formats d'échange pour du texte :

- format "texte" : il ne conserve que les caractères , la mise en forme n'est pas enregistrée
- format "rtf" : il enregistre à la fois les caractères et la mise en page du document. Il est reconnu par la plupart des traitements de texte et des logiciels de PAO.

Exemple de formats d'échange pour des images :

gif, jpeg, tiff, eps : ces différents formats sont reconnus par la plupart des logiciels de retouche d'image.

L'extension du nom de fichier

A chaque format de fichier correspond une extension : ce sont les quelques lettres précédées d'un point que l'on ajoute à la fin du nom des fichiers.

Exemple :

Formats natifs : Formats d'échange :

- MonTexte.doc (Document word)
- photo.psd (document photoshop)

- MonTexte.rtf,
- mapageweb.html,
- photo.tiff ou photo.tif
- musiq.mp3,

Prenez l'habitude de mettre une extension (même si en OS9, elle n'est pas obligatoire).

Pourquoi ?

Si votre document transite par le réseau sans extension (envoi en pièce jointe par exemple), il y a de fortes chances que vous ne puissiez plus le réouvrir par la suite.

Dans les vieilles versions de Windows, l'extension est obligatoire. Un document sans extension ne sera pas lisible sous Windows 95 par exemple.

Quand et comment choisir le format d'un fichier ?

Par défaut, l'application enregistre les documents au format natif.

Si l'on veut l'enregistrer dans un autre format, il faut utiliser la commande "Enregistrer sous…" au lieu de la simple commande "Enregistrer".

Exemple :

La commande « Enregistrer sous… » du menu Fichier de Word 

Le menu déroulant "Format" permet de choisir le format d'enregistrement du fichier.

On a le choix entre le format natif de l'application et différents formats d'échange.

Le dialogue d'enregistrement

Quel format vaut-il mieux choisir ?

Si l'on n'a pas besoin d'ouvrir le document dans une autre application, il vaut mieux utiliser le format natif du logiciel : il est toujours plus efficace qu'un format d'échange.

Si l'on veut que le document puisse être ouvert dans une autre application, il faut absolument l'enregistrer avec un format d'échange.
Dans ce cas, il faut essayer de choisir le format d'échange le mieux adapté

Description des formats de fichiers.